L’incivisme au quotidien.

Faites passer le message! Merci

Un lecteur de notre site nous fait part de ses réflexions dans un message :

Message d’origine

Sujet : tracteurs épareuses

Corps du message :

Bonjour, je suis très choqué de voir les tracteurs du conseil général (ex DDE) broyer les plastiques et autres polystyrènes, lorsqu’ils passent l’épareuse sur les bas-côtés des routes, principalement aux abords des déchetteries, ces déchets une fois broyés resteront dans la nature pour longtemps !

Merci pour vos actions.

Bien cordialement. signature.

Voici la réponse que nous lui avons adressée.

Cher Monsieur,

Nous vous remercions pour le message que vous avez déposé sur notre site Internet le 16 novembre 2014.

Je prends soin de masquer votre adresse Internet car ce message pourra être lu par plusieurs personnes.

Nous n’avons pas manqué de noter que celui-ci est arrivé peu avant la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (du 22 au 30 novembre)

En ce qui concerne la SEPANSO nous déplorons que :

-nos concitoyens manquent d’esprit civique et ne respectent pas leur prochain ; nous assistons impuissants à des jets de déchets par les vitres d’automobiles ; de même nous regrettons que certains citoyens qui vont aux déchetteries ne prennent pas la peine de bâcher leurs remorques (même si nous apprécions qu’il ne jettent pas sauvagement leurs déchets ici ou là !)

-les responsables politiques ne s’attaquent pas au racines des maux. Dans le cas des déchets, c’est bien parce que les emballages ont une valeur nulle que nous retrouvons bouteilles, canettes, emballages divers le long des voies de circulation. Il est certain que si les emballages étaient taxés intelligemment (c’est à dire en fonction de leur coût environnemental global), il serait alors possible de restituer à la personne qui les rapporte quelques centimes, ce qui constituerait, dans notre société de consommation où l’argent règne en maître, la meilleure incitation qui soit à ne pas jeter des déchets n’importe où (et dans le pire des cas

En ce qui concerne la question des épareuses que vous avez soulevée, il est certain qu’il serait important d’éliminer les déchets avant que l’épareuse n’entre en action.

 

Nos membres ramassent souvent les déchets lorsqu’ils marchent.

Ils sont parfois également intervenus auprès d’élus à propos du problème que vous avez soulevé. Ceci a eu pour effet de voir certaines communes :

– demander à leurs agents de collecter les déchets sur la voirie. 

– publier un article dans leur bulletin municipal pour inciter à davantage de civisme

En vous remerciant, je vous assure de nos sentiments les meilleurs.

Georges CINGAL